Découverte du Haut Atlas marocain
 en 4x4 par les pistes

 

cette page est référencée sur le site e-voyageur.com (http://www.e-voyageur.com/evenement/maroc-4x4.htm)


 Présentation

 Itinéraire
 Cartographie - Bibliographie
 Contacts

 Liens

Présentation

Le Maroc : un peu d'histoire

L'extrémité nord du Maroc ne se trouve qu'à une heure de l'Espagne, par bateau. Cette courte traversée du détroit de Gibraltar vous plonge au plus profond de la culture islamique qui semble encore bien lointaine et exotique à la plupart des Occidentaux. Le Maroc s'étend des côtes méditerranéennes jusqu'au désert du Sahara en passant par 4 chaînes de montagnes. Le pays présente une incroyable variété de paysages et de climats et possède une culture et des traditions fascinantes.

Marrakech, fondée au onzième siècle, a toujours frappé l'imaginaire des voyageurs occidentaux. Ville impériale, caravansérails, marchés où les hommes des tribus du sud et les villageois berbères viennent vendre des produits artisanaux et des denrées alimentaires. Située dans la plaine fertile du Haouz, au pied des superbes montagnes de l'Atlas, c'est une cité d'une incroyable beauté, projetant les couleurs ocre de ses remparts et de ses monuments aux rayons d'un soleil impitoyable.

Quelques chiffres

Liens

ressources internet au maroc : http://www.ambafrance-ma.org/public/webmaroc.htm

La Maison du Maroc (The House of Morocco) : Un site très complet répertoriant les ressources et les informations indispensables pour voyager au Maroc. En anglais et en français : http://www.maroc.net/station

 

Sur les pistes...

Invité à passer quelques jours dans la famille d'une amie marocaine, j'ai organisé une petite escapade sur les pistes du Haut Atlas avec nos 4x4 respectifs, un Mitsubishi Pajero et un Opel Frontera. Pour la sécurité, il est plus prudent de partir à plusieurs véhicules, surtout lorsque l'on n'utilise que ses propres ressources.

Avec mon expérience du terrain (plusieurs raids dont un séjour dans le Sahara tunisien), et un véhicule bien équipé pour la circonstance, je n'hésite plus à affronter les pistes les plus chaotiques au risque de casser quelque chose. L'aventure est à ce prix, il me semble, mais le plaisir est à la clé.

Itinéraire

Après une longue liaison routière de Mohammedia (près de Casablanca) à Fkih Ben Salah (région de Beni Melal), nous partons donc pour l'Atlas. Nous prévoyons une traversée en deux jours, en entrant du côté de Beni Melal, au nord de la chaîne pour sortir et rejoindre Rich, beaucoup plus à l'est, par une dernière portion routière (voir cartes ci dessous)

Je ne détaille ici que le véritable itinéraire de pistes, entre Ouaouizarht et Imilchil, que j'ai emprunté sur un guide de pistes au Maroc (voir partie Bibliographie). En combinant plusieurs pistes, nous arrivons à organiser un itinéraire original. Le choix est difficile, ils ont l'air tous plus intéressants les uns que les autres, après la lecture du guide.

Itinéraire total

En vert et en jaune, les parties de pistes.
Cliquez sur l'une au l'autre pour obtenir un affichage détaillé du tracé


Altitudes relevées au GPS en temps réel sur la partie de pistes de l'itinéraire

Jour 1 : Mohammedia - Ouaouizarht - Imi n'Wareg (bivouac)

tracé GPS : (fichier texte, 2240 points)

Les coordonnées sont données en D° MM' SS" avec l'altitude, l'heure de passage, et la vitesse instantanée. Ces informations ne concernent que les parties de pistes et ne sont données qu'à titre indicatif.


La grande mosquée de Casablanca

Ouaouizarth est le départ de notre piste, qui est en fait une petite route goudronnée qui plus tard se transforme en piste caillouteuse et poussiéreuse.

Dans notre liaison routière, nous faisons une halte aux cascades d'Ouzoud, qui valent vraiment le détour, puis une autre à Azilal avant de nous diriger vers notre véritable point de départ, juste après le superbe lac formé par le barrage Bin-el-Ouidane sur le cours de l’oued El Abid.

 
Les cascades d'Ouzoud - Les montagnes de Jbel Imoudal

 
Le lac de Bin el Ouidane

Déjà, des paysages à couper le souffle, offrant des nuances des couleurs ocre jamais encore rencontrées.

 

 
Les enfants sont partout présents sur les chemins - Superbe décor en amont du barrage (Oued El Abid)

La nuit tombant, nous parvenons en fin de journée au village de Imi n'Wareg, où nous trouvons un endroit pour bivouaquer au bord de l'oued.

Jour 2 : Imi n'Wareg - Anergui - Imilchil - Rich

tracé GPS : (fichier texte, 824 points)

Les coordonnées sont données en D° MM' SS" avec l'altitude, l'heure de passage, et la vitesse instantanée. Ces informations ne concernent que les parties de pistes et ne sont données qu'à titre indicatif.

Après une nuit calme, surveillés par quelques curieux enfants marocains venus du village, nous quittons la piste principale qui continue plus au sud, pour nous engager dans les gorges de l'Assif Melloul.

 
Dans les gorges de l'Assif Melloul - Le sol est très aride.

Là encore, le paysage est exceptionnel. Seuls quelques rares land-rover-taxis passent sur ces chemins étroits où il est souvent difficile de se croiser avec des véhicules, en surplombant parfois la rivière de plusieurs centaines de mètres.

Plus loin, au milieu des gorges, nous profitons de la proximité de la rivière pour nous y baigner. L'eau parait froide, mais il faut dire que la température de l'air avoisine les 35° C.

 
Baignade dans l'Assif Melloul...raffraichissant ! - Une petite pause bien méritée, par 35°C

Sur notre route, à peine sortis des gorges, nous nous arrêtons pour un repas au premier village venu, Anergui, où un gîte nous accueille. Le patron nous prépare une traditionnelle tagine sur la terrasse.

 
Anergui, village où le gîte d'étape Chrifi nous a accueilli pour déguster une tagine

 
L'une des filles du patron du gîte, à Anergui.

En attendant, nous ne nous lassons pas de regarder le paysage, et en particulier la suite du parcours prévu que nous n'allons pas pouvoir emprunter en raison d'un effondrement du terrain, après le col, derrière Aït Boulmane. Nous devons donc changer de direction et recalculer un itinéraire qui part vers le nord.


Plaine au dessus d'Anergui, après le col Tizi n'Tibarchit

Nous passons donc un premier col à plus de 2500 mètres, Tizi n'Tibarchit, puis le col de Jbel Tingarlaft que nous gagnons en traversant de belles plaines verdoyantes. Derrière, en descendant, une longue traversée par le plateau d'El Houanet, direction nord-est, nous permet de rejoindre la cabane forestière de la circonscription de Tasraft. Le terrain est très exigeant pour la mécanique, avec énormément de pierres saillantes. Il faut parfois passer au ralenti.

Peu après, nous changeons nos plans de route pour deux raisons essentielles. Un guide accompagnant un groupe de VTT nous déconseille fortement de prendre le chemin prévu, et l'heure tardive ne nous permettrait pas de rejoindre Imilchil en un temps raisonnable, et encore moins Rich, situé 150 km plus loin.


Jeune dromadaire échappé de son troupeau.

Passant au beau milieu d'un troupeau de dromadaires, nous faisons route vers le nord sur une longue piste agréablement roulante, en cessant tout arrêt photo pour gagner du temps.

Une heure après, nous trouvons fort heureusement une nouvelle route goudronnée dont les travaux ont été entamés il y a plusieurs années. La nuit tombe peu à peu, et après avoir remonté l'Assif n'Tassent en slalomant dans son cours et en créant de grandes gerbes d'eau à notre passage, nous cherchons de temps à autre notre route malgré les indications du GPS. Nous retrouvons enfin la route qui nous élève jusqu'à l'impressionnant col du Tassent, avant la descente finale sur Imilchil.


Ville de Rich, dominée par une impressionnante chaîne de montagnes

Après avoir remis quelques litres de carburant, la route jusqu'à Rich, bien que dangereuse, ne sera qu'une formalité. Un vrai plaisir néanmoins pour ceux qui aiment les virages, même s'il faut rester très concentré, à fortiori de nuit.

 
La ville de Fès et son célèbre souk


Palais impérial de Fès

Cartographie - Bibliographie

Pour la composition des itinéraires et l'histoire du pays : Guide Jacques Gandini - "Pistes du Maroc", tome 1 - Haut et Moyen Atlas. Disponible à Genève chez Offroad Accessoires.

Cartes de type IGN au 1/250'000ème digitalisées sur CDROM  (MAROC). Disponibles chez Equip'Raid. L'exploitation de ce type de cartographie nécessite le logiciel Quovadis Touratech, connectable avec la plupart des systèmes de navigation GPS existants. Ce logiciel est disponible ici (site allemand).
A ma connaissance, et après de nombreuses recherches, aucune carte imprimée assez détaillée n'existe sur le marché sur la région du Haut-Atlas. Si vous en trouvez, merci de me le faire savoir.

Carte routière générale du Maroc 

Contacts

Liens intéressants sur le Maroc